Image de Bienvenue

PHILIPPE BOURDIN

XMAS Johanne Desforges

Passionnée, la chanteuse Johanne Desforges brûle pour la musique ; une nécessité intérieure lui commande de s'y livrer pleinement, body and soul. Sa carrière se déroule sous le signe de la modestie la plus sincère. La sortie d'un disque, en l'occurrence son troisième, reste un moment merveilleux, excitant. Il est ici question de Noël. Une tâche plus périlleuse qu'il n'y paraît. Johanne maintient ces pages à l'abri de toute dérive ou routine avec un soin du détail autant que de la ligne. Avec l'authenticité du coeur, aussi. La plus belle. En voici le texte de pochette que j'ai signé en août 2004.

Johanne Desforges signature Johanne Desforges

"Noël demeure la fête la plus musicale, la plus chantée. Qui n'a entonné Mon beau sapin (O Tannenbaum) ou Douce nuit, Sainte nuit (Stille Nacht), cet autre noël d'origine allemande, ou encore Jingle Bells ?
Oeuvres populaires, les noëls font partie du patrimoine culturel et, depuis des générations, les enfants de tous âges reprennent ces airs tendres associés à la grande fête familiale du 25 décembre. Moins puérils qu'il n'y paraît, ils respirent une naïveté gracieuse, touchante, et leur élégance n'exclut pas le sentiment. Aussi, la faveur et l'estime qui les accueillirent n'ont fait que s'accroître, quand bien même se serait éteinte l'ancienne tradition des veillées où, dès l'Avent, on les chantait autour du foyer ardent.
Essentiellement profane, mais toléré par l'Eglise, le noël se développe en France, entre autres, au XVe siècle. L'Eglise opérera une purification du genre au XIXe siècle. Une médiatisation toujours plus prononcée de la fête de la Nativité fixe ce répertoire; le désacralise, aussi.
Le 29 mai 1942, le crooner Bing Crosby enregistre le sentimental White Christmas d'Irving Berlin, chanson la plus enregistrée de tous les temps. De l'autre côté de l'Atlantique, Tino Rossi grave en 1946 ce Petit Papa Noël d'Henri Martinet et Raymond Vinci, passé inaperçu dans une revue marseillaise. Le ténor corse vendra plus de trente millions de copies ! Ces deux succès planétaires sont à l'origine d'un vrai marché de la musique de Noël.
Célébrer Noël apparaît dorénavant comme un exercice de style auquel s'astreignent avec complaisance les interprètes de tous bords. Et c'est justement en song stylist que Johanne Desforges enrichit la liste déjà longue des jazzmen à avoir honoré ce répertoire: Mahalia Jackson, Louis Armstrong, Ella Fitzgerald, Mel Tormé, Frank Sinatra, Carmen McRae, Nancy Wilson, les Singers Unlimited et les Take Six, pour ne citer qu'eux. Vivant le jazz avec spontanéité, franchise et intelligence de coeur, Johanne Desforges est de celles dont on doit beaucoup attendre. Elle affiche ici une absolue maturité qui lui permet d'éviter le kitsch souvent inhérent à ces productions. Avec une incontestable présence, elle cultive le phrasé, l'inflexion et la nuance comme nulle autre : le texte parle véritablement, la ligne de chant est éminemment personnalisée - à cet égard, Mon beau sapin dénote une patte unique -, la sensibilité est juste, sans artifice. L'inspiration est exaltée par la complicité que la chanteuse entretient avec ses partenaires. S'ils épousent son interprétation avec la fidélité d'une ombre, ils la stimulent également, et leur éloquence ne manque pas de brio.
Deux originaux enrichissent profitablement XMAS Johanne Desforges. Ils contribuent à l'intérêt de ce recueil qui mérite une écoute attentive et suscite un plaisir durable."

Site mis à jour le 7 décembre 2016
29 avril 2017